Pourquoi un praticien doit aussi se faire masser

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! Telle serait en somme l’adage de tout praticien en massage bien-être qui ne profiterait pas de séances de relaxation prodiguées par autrui. On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés, mais dans notre métier, il est important de passer de l’autre de côté, de prendre le temps de se poser sur la table et de se détendre au gré des mouvements de massage … C’est aussi une bonne manière de rester en éveil, de ne pas se reposer sur ses lauriers en pensant que l’on maîtrise notre métier et que l’on n’a plus rien à apprendre.

Comment détendre les autres si on est soi même stressé ?

Oui je travaille dans le bien-être, mais si je ne fais rien pour, cela ne veut pas dire que je serai zen 24H/24. Tenir son propre institut c’est usant, à la fois physiquement et émotionnellement, et nous, praticiens en bien-être, sommes comme tout le monde, on a nos limites ! Alors, pourquoi est ce que les conseils que je donne à mes clients, je ne devrai pas aussi me les appliquer ?

Je leur explique qu’il est nécessaire de savoir prendre une pause, de prendre le temps de s’occuper de soi, que se faire masser régulièrement peut les aider à se sentir mieux à mieux gérer son stress. Oui mais après, suis je vraiment crédible si de mon côté je ne suis pas ces conseils ? Depuis le début, j’ai pris le parti de ne vendre dans mon institut que des produits qui me plaisent, que j’utilise moi même (ou que j’ai utilisés), pourquoi est ce que la relaxation échapperait à cette règle ?

Et puis on sait pertinemment que la première impression est très importante. Que pense un client si quand il rentre dans l’institut il voit une personne semblant fatiguée ou stressée ? Est il convaincu qu’il va se détendre avec cette personne ? J’en doute ..

Pour bien appréhender les sensations que l’on procure

C’est ce dont je me suis rendu compte tout récemment au cours d’un week-end de bien-être passé dans une maison d’hôte au sud de Toulouse. Au menu, sauna, jacuzzi, soins esthétiques et surtout un massage aux bambous (soin que je voulais absolument tester car je compte le proposer très prochainement dans l’institut). Et quel bonheur, ça fait un bien fou ! En sortant je me suis dit :

Mince, c’est cet effet que je procure à mes clients ??  C’est trop bon …

J’avais un peu oublié cette sensation, pourtant ça ne faisait pas si longtemps que ça que je m’étais faite masser, 3 ou 4 mois tout au plus. En fait je crois même que sans m’en rendre compte je perdais quelque peu en qualité de massage, simplement du fait d’avoir laissé s’estomper mes souvenirs de ce que l’on ressent … Même si le corps de chaque personne est différent, cela permet de se rendre compte que certains mouvements sont plus agréables que d’autres, que certaines zones ont plus de sensibilités.. On le sait bien en tant que professionnel, mais c’est comme tout, en le vivant soi même ça prend tout de suite plus d’importance.

De l’intérêt d’un échange de massages

Plutôt que de me rendre incognito dans un institut concurrent ( et tester leurs massages 😉 ), je préfère faire marcher mon réseau pour faire un échange de massage avec une personne que je connais, en qui j’ai confiance et dont les méthodes de travail sont en adéquation avec les miennes.

Cette pratique était monnaie courante à mes débuts, notamment avec mes collègues de formation. Puis c’est avec Stéphan, mon partenaire pour le massage duo que nous avons réalisés quelques échanges, mais ces derniers mois nous n’avons pu nous mettre d’accord sur le moment opportun en raison de nos emplois du temps surchargés.. Ce n’est que partie remise 🙂

En gros le principe est simple : on se fait masser, et en échange on masse à notre tour. Le mieux c’est bien entendu de réaliser des protocoles complets pour détendre tout le corps, et de faire les deux massages à la suite, comme ça personne n’a de dettes ! Le soucis, c’est qu’il faut dégager environ 3 heures de son emploi du temps, et quand on est deux à être surchargés de travail, c’est pas gagné.

Le gros avantage de fonctionner ainsi, c’est que lorsque l’on s’entend bien avec son partenaire et que l’on est en confiance, on peut mêler l’utile à l’agréable en intégrant un côté professionnel à ces échanges, afin de progresser l’un et l’autre. Bon déjà j’avoue, je n’arrive plus à me déconnecter totalement pendant un massage, il y a toujours une infime partie de moi (5, 10% tout au plus 😉 ) qui reste en éveil, attentive aux mouvements prodigués pour les analyser, voir ce qui me plaît ou non, identifier de nouvelles techniques ou enchaînements… A la sortie du massage, je peux ainsi faire un retour sur le soin que j’ai reçu, et inversement. Fonctionner ainsi permet d’avoir un véritable retour de professionnel sur notre travail, ce qui ne peut qu’être bénéfique.

Pour cette nouvelle année je voudrai …

Bon donc ma résolution pour 2014, c’est de me faire masser une fois par mois ! Plutôt agréable à réaliser, mais pas forcément simple à tenir, mais je m’y attacherai 🙂

En tout cas, je vous souhaite une très bonne année à tous !!! Tout plein de bien-être pour cette nouvelle année ! En espérant que vos bonnes résolutions soient aussi agréables que les miennes …