Comment passer de bonnes fêtes sans culpabiliser?

La période de fêtes est un véritable casse-tête pour de nombreuses personnes qui cherchent à combiner plaisir et traditions, sans compromettre leur régime alimentaire, et les bonnes habitudes acquises si durement tout au long de l’année. Voici quelques conseils pour vous aider à passer de bons moments pendant les fêtes de fin d’année, sans culpabiliser pour ce que vous mangez.

Relativisez!

Notre organisme est capable de gérer quelques écarts. Personne ne grossit à cause de quelques repas de fêtes, ce sont les écarts répétés qui conduisent à la prise de poids. Alors acceptez de vous faire plaisir, soyez tolérants et ne vous privez pas de ces moments de convivialité et de traditions.

Il est inutile de se mettre à la diète les jours précédents, sous peine d’arriver au réveillon complètement frustré, et de craquer avec excès et débordement le jour J. Continuez donc à manger équilibré, à pratiquer régulièrement une activité physique.

Par contre ne jouez pas les rallonges : choisissez deux repas où vous vous ferez vraiment plaisir et entre et après vous garderez vos bonnes habitudes alimentaires.

Mangez les quantités justes

Si vous recevez, prévoyez les quantités juste afin d’éviter les restes et donc les rallonges!

Mangez à votre faim, pas au-delà: prenez le temps de déguster chaque bouchée, le temps de vous écouter pour pouvoir vous arrêter de manger lorsque vous serez rassasié.

Tentez d’arriver au dessert en ayant encore une petite faim. Vous le consommerez alors sans culpabilité.

Quelques astuces pour bien choisir votre menu de fête

Je le répète encore, il n’est pas question de se priver. L’essentiel est de prendre plaisir à manger des aliments que l’on aime. Alors si le foie gras vous tend les mains, accordez vous en une petite tranche et savourez le sur un pain complet, ou aux figues, plutôt que sur un pain brioché.

Comme pour tout aliment, si vous en mangez seulement de petites portions en les appréciant, vous arriverez en fin de repas sans avoir l’impression d’avoir fait des excès.

Je vous propose cependant quelques idées légères pour composer votre menu.

Au moment de l’apéritif:

Les aliments consommés au moment de l’apéritif peuvent représenter autant voire plus de calories que le repas qu’ils précèdent. Pour limiter l’apport calorique de l’apéritif, évitez les feuilletés, tartines de tarama, chips, biscuits salés, cacahuètes et noisettes grillées et salées.

Privilégiez les dips de légumes (petits bâtonnets de légumes) accompagnés de sauces au fromage blanc épices et fines herbes, les tartares de poisson (thon, saumon) en canapé sur des tranches de pain complet avec du formage frais allégé, du saumon fumé en canapé sur des lamelles de concombre, des verrines de mousse de légumes.

Limitez votre consommation d’alcool (alcool = calorie vide) à une seule boisson apéritive, en privilégiant le champagne ou le vin blanc aux autres alcools forts. Pensez aussi aux jus de légumes très peu caloriques, aux eaux minérales aromatisées avec des feuilles de menthe ou des zest d’agrumes (à consommer frais).

Pour l’entrée:

Les fruits de mer (crevettes, crabe, palourdes ..) sont peu caloriques, riches en omega 3 et vitamine D. Ils peuvent cependant vite devenir caloriques si ils sont accompagnés de mayonnaise. Accompagnez les avec une sauce à base de yaourt ou de fromage blanc et d’herbes ou d’épices.

Les huîtres, si elles sont consommées sans trop de pain et de beurre, sont également peu caloriques.

Le saumon fumé, riche en omega 3, consommé avec un filet de jus de citron fera une entrée légère.

Et pourquoi pas une salade de fruits de mer?

Le plat principal:

Préférez une dinde au chapon, et si vous souhaitez la farcir, choisissez une viande maigre pour la farce: steak haché à 5% MG, veau..

Pensez au gibier: cerf, biche et sanglier sont des viandes maigres.

En accompagnement, privilégiez les pommes de terre vapeur, et les poêlées ou purées de légumes verts.

Fromage:

Si vous n’avez déjà pratiquement plus faim, vous pouvez faire l’impasse sur le fromage, sinon une petite portion de votre fromage préféré.

Dessert:

Préférez les bûches glacées aux bûches traditionnelles à base de crème au beurre.

Boissons:

Limitez votre consommation d’alcool à 2 boissons alcoolisées (alcool = calorie vide): un apéritif et un verre de bon vin.

En fin de repas, choisissez une eau minérale riche en bicarbonate qui facilitera la digestion (La Salvetat).

Et ensuite?

Ne vous mettez pas à la diète pour compenser, mais reprenez votre régime alimentaire. Evitez de vous peser pendant quelques jours et reprenez une activité physique régulière.

Buvez beaucoup d’eau et de thé pour nettoyer votre corps.

En espérant que ces quelques conseils vous aideront à passer de bonnes fêtes!

Et vous qu’allez vous préparer pour Noël? N’hésitez pas à partager vos bonnes idées recettes 🙂