J-2 Mon premier démoulage

Et voilà la suite de mon premier savon, après la phase de premier stress concernant le calcul des quantités de soude, d’huile etc, ……. phase réussie, me voilà maintenant au démoulage !!

Hier, dans l’après midi, je suis allée voir ce qu’on appelle la phase de gel, et waouuu c’est magique, voyez-vous même sur la photo. Ou pas.

Bon, j’ai vraiment pas compris ce que c’était, mais une chose est sûre c’est que ça a chauffé ! Les moules étaient bien plus chauds qu’au départ.

Pour en savoir plus sur la phase de gel et la visualiser de manière plus explicite, voir ici.

 

phase de gel des savons

Photo prise 2 heures environ après la fabrication. Bon Ok on ne voit pas trop mais a priori le gel correspond aux zones les plus sombres des savons (le quart bas droit du pot de yaourt)

Le démoulage et la découpe.

Pour le moule à cake : je suis déçue ! Car il s’est élargi, le savon n’est pas droit, le papier sulfurisé est rentré dans le savon. Je trouve sympa les traces sur le dessus en forme de tablette en chocolat que je n’avais pas vu hier.

 

Savon démoulé

On dirait une grosse tablette de chocolat blanc 🙂

Bon c’est pas grave, j’utiliserai un autre moule la prochaine fois, certainement un moule à cake dur et non en silicone. Donc au final, à la découpe il y a beaucoup de chute, mais on les utilisera quand même :). Je m’attendais à ce que le savon soit bien plus dur à couper, mais non c’est simple, à priori, il va durcir pendant les 4 semaines de séchage.

Découpage du savon

Pratique les barres de chocolat pour découper 🙂 Au final, ça se découpe assez facilement, on rentre comme dans du beurre.

Pour les deux autres contenants : comme il me restait de la pâte hier, il a fallu trouver des contenants en urgence. Heureusement, que je n’avais pas débarrassé la table entièrement, j’ai donc pris les deux pots à yaourt que nous avons mangé ! Après l’Ogeu que je bois, vous savez maintenant que je mange des yaourts grecs et à la vanille ;). Bref, pour démouler, il a fallu casser les pots.

Démoulage des savons en pots de yaourt

Les pots de yaourt n’y ont pas survécu ! Et les savons ont aussi été abîmés…

 

Conclusion :

Il faut que j’investisse dans de bons moules ! Les savons sont encore mous et sentent très fort l’huile d’olive. Je suis heureuse au final de ce premier test, même si il y a des soucis, j’ai réussi mon premier savon, maintenant les choses sérieuses vont commencer ! Je vais attaquer des recettes plus compliquées, avec des parfums et des couleurs. Ce matin, j’ai passé mes commandes : huile de jojoba, de noyau d’abricot, d’olive et en huiles essentielles : orange, pamplemousse, citron, sauge. J’attends la réponse de nouveaux fournisseurs concernant le beurre de karité, bien sûr du commerce équitable.

Je pense aussi a diminuer la quantité de savon réalisée à chaque fois, car on va avoir un stock énorme, de quoi se laver pendant les 10 prochaines années 🙂 Ou alors, j’ai de quoi faire les prochains cadeaux d’anniversaire des ami(e)s ! Ou mieux encore, j’en offre à ma clientèle? Vous en pensez quoi ? Bonne idée, non ? 😉

Savons decoupés

Mine de rien ça en fait du stock !! Je dois en avoir pour un an de savons ..

L’attente des 4 prochaines semaines va être insoutenable avant de pouvoir les tester ! La suite donc dans 4 semaines ou peut être avant pour mon deuxième savon, à suivre, donc……………..

Savons au séchage

Ca y est il n’y a plus qu’à attendre et à laisser sécher. Ca va être long…

Et grande nouvelle, j’ai reçu la confirmation de mon inscription à ma formation professionnelle de savonnière ! YES !!!!! Je commence le 8 décembre pour une semaine, après il y aura le deuxième niveau. J’espère que la formation me sera financée par l’ Agefice car c’est un sacré coût financier, et j’avoue que ce financement serait le bienvenu ce qui me permettrait d’investir plus dans les huiles et le matériel. Mais bon, je n’en suis pas encore là, pour le moment je continue de m’amuser, de tester et de découvrir 🙂 Je vous tiendrai au courant de toute façon !