Ma campagne de financement participatif avec Ecobole

Ma campagne de financement participatif avec Ecobole

La savonnerie créée et le projet sur la bonne voie, j’ai toutefois besoin de fonds supplémentaires pour mener à bien mon projet. Plutôt que de me tourner vers une banque, j’ai opté pour une solution plus humaine et tournée vers l’économie participative : le crowdfunding. Ce système de financement vous permet de participer directement à l’évolution de ma savonnerie en contribuant financièrement. En échange, chaque contributeur recevra des contreparties sous la forme de savons. Pour cette campagne de financement participatif j’ai choisi la plateforme Ecobole, moins connue que d’autres mastodontes du secteur mais focalisée uniquement sur des projets à vocation écologique.



Mon deuxième savon, surnommé Poulidor à la maison.

Deuxième session savon, j’essaie d’apprendre de mes erreurs et je m’applique déjà à faire un chemisage nickel pour mon moule. Ensuite c’est le grand saut, je me lance à faire ma première recette de savon, avec coloration naturelle et des senteurs à base d’huiles essentielles.

4 jours après le début…..

Ma tête bouillonne. Mes premiers savons enfin terminés, il y avait bien quelques petits défauts à gommer, quelques solutions à trouver, des trucs à améliorer. Ainsi j’ai passé une après midi à lire des articles, regarder des vidéos et faire des tests. Petit résumé de ma journée et quelques petites découvertes.

J-2 Mon premier démoulage

Voilà on y est, après 24 heures d’attente, je vais pouvoir vérifier si le savon que j’ai fabriqué hier est réussi, j’ai hâte !! Au menu du jour, démoulage, découpage, séchage des savons, et bien sûr mon ressenti et mes premières conclusions sur cette toute nouvelle expérience que je suis en train de vivre. Le seul hic, c’est qu’il faudra encore attendre de nombreux jours avant de pouvoir les tester….

Café au lait : mon premier loupé, ma première galère.

Le savon café au lait fut mon troisième savon.. Forte de mes premières expériences, j’ai voulu me lancer dans la coloration et le marbrage.. Bon, autant le dire tout de suite, toute n’a pas été une réussite 😉 Mais bon au final tout n’est pas à jeter, j’ai fait quelques découvertes, et comme on dit c’est en se trompant que l’on apprend le mieux.

J 1 – Mon premier savon.

Aujourd’hui je me suis lancée dans une nouvelle aventure : la réalisation de mon premier savon fait maison, à froid bien entendu. Ce sont les prémices d’une nouvelle étape dans ma carrière professionnelle puisque dans quelques mois je participerai à une formation pour devenir savonnière. En attendant, je m’entraîne dans ma cuisine et je m’éclate à faire mes propres savons. Voici dans le détail ma première création.