Comment profiter pleinement d’un massage ?

Se préparer avant la séance

Le choix des vêtements

Pendant la séance, vous êtes généralement habillé en sous-vêtements, aussi pensez à les choisir en conséquence. Pour les filles mieux vaut éviter tout ce qui est dentelle ou trop fragile, pas la peine de prendre votre plus belle lingerie. Pour les hommes, privilégiez plutôt des slips ou des boxers et évitez les caleçons trop amples.

Quels que soient vos vêtements, il faut que vous ayez en tête que votre corps sera recouvert d’huile pendant le massage, que toute l’huile n’aura pas pénétré votre peau à la fin. Evitez donc de vous habiller avec vos vêtements fétiches sur lesquels une tâche d’huile ferait le plus mauvais effet. En six ans d’activité, une seule personne a tâché un vêtement, c’était bien entendu son pantalon préféré devenu introuvable en boutique..

La mise en beauté

Mis à part si vous avez juste opté pour une détente des jambes, il vaut mieux éviter de sortir de chez le coiffeur, de s’être fait un superbe brushing juste avant, ou encore d’avoir passé de longues minutes à vous faire un maquillage de star.

Votre faciès, votre cuir chevelu, votre nuque font partie intégrante de tout massage qui se respecte. On y passe de longues minutes à pétrir, effleurer, presser, votre peau et vos cheveux s’imprègnent d’huiles naturelles. Une fois que vous aurez testé, vous comprendrez à quel point ce n’est pas concevable de se priver de ces sensations.

L’hygiène

Soyez propres sur vous, pas besoin de superflus mais respectez les praticiens en massage comme les médecins. Pas la peine de systématiquement prendre sa douche avant  de venir, mais c’est préférable si vous avez beaucoup sué dans les heures précédentes.

Les odeurs corporelles peuvent vite devenir incommodantes, et cela ne sera pas seulement dommageable pour le praticien, mais aussi pour la qualité de la prestation que vous recevrez. Si c’est désagréable pour lui, il s’appliquera moins et fera certainement en sorte d’accélérer son protocole pour écourter la séance. Résultat, en négligeant votre hygiène, vous réduisez les bienfaits de votre séance de relaxation.

Prendre son temps

Ne glissez pas votre massage au beau milieu d’un emploi du temps surchargé. Pour en profiter pleinement, il faut prendre le temps avant, et après.

Le mieux c’est de calculer son temps de trajet pour arriver avec une marge, de manière à être à l’heure et même en avance. Si vous êtes pressés ou un peu retard, vous allez vous mettre vous même un stress supplémentaire, ce qui est à l’opposé de ce que vous recherchez avec une séance de relaxation corporelle.

Si vous avez un peu de retard, votre séance risque de plus d’être un peu écourtée, ou alors ce seront les phases d’accueil ou de récupération après le massage qui seront amputées de quelques minutes.

L’épilation

Vous avez rendez vous dans peu temps et vous vous rendez compte qu’il vous reste quelques poils disgracieux ? Pas de panique, on n’est pas là pour vous juger et ne vous jetez pas sur votre cire ou votre épilateur au dernier moment : il vaut mieux éviter de s’épiler juste avant de venir se faire masser. La veille, pas de soucis, mais le jour même c’est à prohiber. L’épilation est souvent irritante, génère plaques rouges et boutons, et un massage juste après ne serait pas forcément agréable.

Préparer sa peau

Par contre, si il y a un soin qui peut être intéressant pour préparer votre peau, c’est le gommage corporel. En effet celui ci va éliminer les impuretés et ouvrir les pores de la peau, aussi l’huile pénétrera plus facilement l’épiderme et vous bénéficierez d’autant plus des bienfaits de l’huile utilisée. Attention toutefois à la technique utilisée, ce n’est pas nécessaire par exemple pour un tui Na qui ne nécessite pas d’huile, ou un tahitien qui lui inclut déjà une heure de gommage.

En arrivant l’institut

Poser des questions

Un massage ne peut être réussi que si il y a une totale confiance entre le massé et le masseur. Si vous éprouvez de l’appréhension, si vous êtes frustrés, comment vous détendre ? Une seule solution : parlez en à votre praticien !

Parler de ses appréhensions

C’est la première fois que vous vous faites masser et vous ne savez pas à quoi vous attendre ? Vous ne savez pas quel comportement adopter ? Vous avez peur qu’un modelage soit trop virulent ou alors trop doux ? Posez toutes vos questions au praticien qui se chargera d’apaiser vos craintes.

Pour ma part, vous trouverez certaines réponses dans la FAQ, sinon je suis à votre écoute et disponible pour répondre à toutes vos questions.

Dire ce que l’on souhaite, ou pas

De la même manière, si vous souhaitez un toucher plus ou moins appuyé, si vous voulez que le praticien travaille plus sur vos jambes ou sur votre dos, si vous n’êtes pas fan d’huiles essentielles,… Faites en part ! Votre praticien peut déduire par lui même ce dont vous avez besoin, mais pas ce que vous voulez si vous ne lui dites pas. Sachez que d’une manière générale les protocoles de relaxation ne sont pas figés et peuvent parfaitement être adaptés à vos souhaits (dans la limite du raisonnable bien entendu).

Parler de ses problèmes de santé

Un praticien en massage bien-être n’est pas médecin, il n’a pas vocation à vous soigner. Cependant, il vaut mieux le mettre au courant si vous avez des ennuis de santé particuliers car le massage n’est pas adapté à toutes les pathologies. Par exemple : si vous avez un terrain allergique il vaudra mieux éviter les huiles essentielles, si vous êtes atteint d’un cancer le massage n’est clairement pas conseillé !

Pensez donc à prévenir si vous ne voulez pas que votre moment de bien-être se transforme en véritable calvaire.

Sur la table de massage

Fermer les yeux et éviter de parler

Une fois installé, vous n’avez plus grand chose à faire en fait, juste vous laisser aller et profiter du moment présent. Toutefois, il y a quand même des choses à ne pas faire : parler et garder les yeux ouverts.

C’est tout bête, mais impossible de se laisser aller en gardant les yeux grands ouverts car vous vous focalisez sur votre environnement, sur le praticien, vous êtes stimulés par la lumière (tamisée), bref vous cherchez quelque part à contrôler ce qui vous entoure alors que c’est tout le contraire que vous êtes venus faire : vous abandonner.

Fermer les yeux est la base, mais ce n’est pas suffisant. Le massage n’est pas un soin esthétique, ce n’est pas un moment pour échanger des potins ou pour discuter. Si vous avez des choses à dire, c’est avant et/ou après, mais pas pendant.

Se détendre et se concentrer sur le ressenti

Ce moment doit être pour vous, les soucis, le travail, la famille, le quotidien, tout cela reste à la porte de la salle de cocooning. Oubliez ce que vous avez fait avant ou ce que vous devez faire après. Respirez lentement et concentrez vous sur les sensations que vous procurent le massage. En vous focalisant ainsi sur les mouvements et le ressenti, vous mettrez forcément de côté les idées parasites qui pourraient nuire à votre séance.

Après la séance

Prendre le temps de revenir à soi

Voilà c’est fait, vous avez bien profité, vous avez réussi à vous détendre, alors pas la peine de reprendre une rythme effréné immédiatement ! Dans tout institut qui se respecte, on ne jette pas de la table de massage dès que le protocole est terminé, on vous laisse le temps de revenir sur Terre, alors prenez le ! Quelques minutes sont généralement nécessaires pour reprendre ses esprits.  Ensuite, quand vous vous relevez et que vous vous rhabillez, faîtes ça en douceur, sans vous presser. Bien entendu, cela implique que vous n’ayez pas prévu de courir juste après ce moment de détente, ce qui serait vraiment dommage et qui dilapiderait les bienfaits de votre séance.

Echanger avec le praticien

Nombreux sont les salons qui vous proposent un petit moment d’échange après votre séance. Bien installé autour d’un café ou d’un thé, c’est le moment idéal pour discuter avec votre praticien. Vous pouvez lui faire part de votre ressenti, de vos questions ou de vos envies futures. Cela permet aussi de créer un lien de convivialité, de vous mettre en confiance si vous êtes amenés à revenir régulièrement. Or ce lien de confiance entre le massé et le masseur est  particulièrement important, c’est lui qui vous permet de complètement vous détendre, de vous laisser aller et de lâcher prise.

Pas de douche immédiate

Une fois rentré à la maison, ne vous jetez pas directement sous la douche pour enlever l’huile résiduelle sur votre peau, cela serait vraiment dommage. Pour que votre peau profite pleinement des vertus des huiles utilisées, il faut leur laisser le temps de pénétrer l’épiderme.

Le choix des huiles a son importance, et de nombreux masseurs choisissent leur huile en fonction de leur bienfaits. Il y a le pouvoir hydratant des huiles végétales, bien sûr, mais celles ci peuvent également être complétées par des huiles essentielles aux propriétés variées.

Prendre du temps pour soi

Vous sortez de votre séance apaisé et détendu, alors pas la peine de reprendre immédiatement un rythme infernal.

Le mieux, si vous le pouvez bien entendu (et je sais que ce n’est pas gagné ! ), est de rentrer calmement chez vous, de vous occuper un peu de vous même, de prendre un petit bouquin … Faîtes perdurer le plus possible ce moment de détente, et pour conclure, optez pour un bon petit bain chaud (une fois que votre peau est bien imprégnée des huiles bien entendu..).

Revenir, mais pas trop souvent

Pour réellement profiter des bienfaits de la relaxation corporelle sur le long terme, et pas uniquement pendant une heure de massage, il est nécessaire de revenir régulièrement. Petit à petit, à mesure que la confiance s’installera entre vous et le masseur et que vous vous habituerez à vous faire masser, vous relâcherez les tensions, vous apprendrez réellement à vous détendre et à lâcher prise.

Par contre, pas la peine de venir trop souvent vous faire masser, ce n’est clairement pas recommandé. Le rythme idéal c’est de venir toutes les 3 à 4 semaines, tout au plus tous les quinze jours, mais pas plus !