Comment profiter des vertus de l’huile vierge de coco ?

L’huile vierge de noix de coco est rentrée dans ma routine de soins quotidiens depuis quelques mois maintenant. Outre son apport hydratant et nourrissant pour la peau, ce qui m’a le plus séduite est son parfum envoutant qui fleure bon les îles paradisiaques du Pacifique. Appliquée sur le visage c’est un véritable bonheur pour les sens.

Après vous avoir déjà longuement parlé de deux autres huiles de beauté exotiques que sont le monoï et l’huile de tamanu, il est donc naturel de m’atteler ensuite à l’huile de noix de coco. L’huile vierge de coco est obtenue par pression à froid de pulpe de coco fraîche. Une huile de coco pure se distinguera par sa composition INCI, où vous trouverez seulement un composant : « cocos nucifera » ou « cocos nucifera oil ». A noter qu’il est aussi possible de trouver de l’huile de coco raffinée, hydrogénée ou bien encore désodorisée. Ces variantes seront plutôt utilisées en formulation de cosmétiques.

Les propriétés de l’huile de coco

La composition de l’huile de coco

L’huile de noix de coco est riche en acides gras saturés qui sont indispensables pour la peau (environ 85% de sa composition). Parmi eux, il y a notamment l’acide laurique (ou acide dodécanoïque) qui représente à lui seul plus de la moitié des acides gras saturés. Cet acide gras, également présent dans le lait maternel, a des propriétés anti-microbiennes, nourrissantes et apaisantes pour la peau.

L’huile de coco contient également d’autres acides gras saturés importants pour la peau comme l’acide palmitique qui est un constituant de l’épiderme, les acides capriques et capryliques aux propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques, ou l’acide linoléique qui est indispensable et qui ne peut être produit par le corps humain.

Outre les acides gras saturés, l’huile de coco est également riche en vitamines, en particulier les vitamines A et E. La vitamine A aide à la reproduction cellulaire et favorise l’hydratation de la peau. La vitamine E est quant à elle un puissant antioxydant qui protège les cellules de l’épiderme.

Ses vertus cosmétiques

Comme toutes les huiles végétales, l’huile de coco utilisée en application cutanée présente des vertus hydratantes et nourrissantes pour l’épiderme. Elle permet notamment de renforcer le film hydrolipidique de la peau limitant ainsi la déshydratation. Elle est recommandée en particulier pour les personnes ayant la peau sèche, ou comme soin apaisant après une exposition prolongée au soleil. L’huile de coco peut aussi être appliquée sur des peaux irritées ou de petites plaies, bien que pour ce genre de problème rien ne vaut l’huile de tamanu.

Même si elle ne possède pas les mêmes propriétés hydratantes que les stars du domaine que sont l’huile d’argan ou le beurre de karité, elle est néanmoins très efficace et possède un atout de poids que ces dernières n’ont pas : son parfum agréable. N’oublions pas non plus sa facilité d’application, car elle fond très vite en main comparé à du beurre de karité.

Ses bienfaits ne se limitent pas à la peau puisque cette huile pourrait vite devenir un partenaire privilégié de vos soins capillaires puisque c’est une huile nourrissante pour les cheveux, particulièrement utile pour les cheveux secs et abîmés ainsi que les cheveux crépus. Elle permet de lisser le cheveu et de lui donner de la brillance. Dans les tropiques, c’est même bien souvent un soin quotidien. L’huile de coco, combinée à quelques huiles essentielles, peut également servir de base pour un soin anti poux fait maison.

A noter que ses vertus antibactériennes peuvent aussi être utilisées pour l’hygiène bucco-dentaire. Il a été prouvée qu’elle été efficace contre certaines bactéries responsables de caries et de gingivites. Ainsi, elle est souvent utilisée dans des recettes de dentifrices fait maison.

En raison de ses vertus hydratantes, de sa faible toxicité pour la peau, de ses propriétés émulsifiantes, et de son prix relativement bas, l’huile de coco est très répandue dans le monde des cosmétiques naturels. Vous la trouverez dans une multitude de soins visages, dans des soins hydratants pour le corps, et bien entendu dans des savons et des shampoings.

huile de coco solide et liquide

L’huile de coco se présente sous forme solide. Au dessus de 25° elle commence à fondre.

Autres propriétés

Utilisée en ingestion, l’huile de noix de coco, riche de nombreux nutriments, recelle de nombreuses propriétés bienfaisantes avérées ou supposées. On lui prête notamment des bienfaits pour le transit et la propension à favoriser la perte de poids, des bénéfices sur le système cardio vasculaire, une vertu protectrice du système nerveux ralentissant les symptômes de la maladie d’Alzheimer, ou bien encore la capacité à ralentir le développement de cellules cancéreuses.. Pour ma part, je me concentrerai plutôt sur la vertu cosmétique de l’huile utilisée en application, et je ne m’apesentirais pas sur ces bienfaits éventuels, que vous pourrez juger par vous-même en allant voir les références en bas de cet article.

Quels sont les risques d’utilisation ?

Dans l’ensemble ils sont assez faibles, pas considérée comme allergène et peu irritante, l’huile de noix de coco étant plutôt bien tolérée aussi bien en usage externe que par ingestion. Toutefois, l’huile de coco en tant que soin pour la peau est plutôt recommandée pour les personnes ayant une peau sèche et abîmée. Sur le visage, elle pourrait être comédogène pour les personnes ayant la peau grasse.

Alors que les personnes allergiques aux sulfites doivent se méfier des produits contenant de la noix de coco, ils peuvent utiliser de la pure huile vierge de coco sans risques car celle-ci n’a pas subi de transformation. De même, aucun soucis pour les personnes allergiques aux noix, car la coco n’a de noix que le nom.

Le produit parfait qui convient à tout le monde n’existant pas, certains d’entre vous n’auront pas les effets escomptés, comme c’est le cas de la blogueuse Nouillemie qui raconte que l’huile de coco lui a plus asséché les cheveux qu’autre chose, et que selon elle ce serait dû à l’acide laurique. En cherchant un peu sur les éventuels défauts de cet acide gras, on apprend aussi que l’acide laurique peut être irritant pour les muqueuses. Voilà, alors Nouillemie donne un conseil plein de bon sens, c’est qu’avant de vous badigeonner partout de l’huile coco sur le corps ou sur les cheveux, pensez à faire un test d’abord : un peu d’huile dans le creux du coude pour vérifier l’absence de réaction allergique, ou un test d’application sur une mèche de cheveux.

D’une manière générale il faut toujours tester ainsi une nouvelle huile végétale et surtout une huile essentielle. On ne sait jamais, ce n’est pas parce qu’un produit n’est pas un allergène que vous ne pouvez pas y être allergique !

Comment utiliser l’huile de coco ?

Avant toute chose, il ne faut pas s’étonner si votre huile de coco est toute dure, il faut savoir qu’elle se solidifie en dessous d’une température de 25°, ce qui est une autre caractéristique de la forte présence d’acide laurique dans sa composition. Donc si vous vous retrouvez dans cette situation, le plus simple est de laisser tremper votre flacon quelques minutes dans de l’eau chaude et votre huile se retrouvera sous sa forme liquide.

Bon et maintenant, que faire avec de l’huile de coco ? Et bien il existe une multitude d’usages différents, vous trouverez des dizaines de  manières différentes de l’utiliser. Pour ceux qui veulent la cuisiner je vous conseille le très bon article de chaudron pastel qui détaille ses bienfaits culinaires. Pour ma part, je vais vous parler de la manière dont personnellement j’utilise cette huile

Pour se démaquiller

Personnellement, l’huile de coco a complètement révolutionné ma routine démaquillage du soir. Ce moment autrefois désagréable est devenu nettement plus sympa. J’adore la sensation de ma peau démaquillée, et cette odeur hhmmm…

Bon alors voici comment je m’y prends :

Je prends simplement de l’huile que je répartis sur l’ensemble du visage, je passe aussi sur les yeux. En maquillage, la poudre fixe un corps gras, mais un corps gras retire un corps gras. Le maquillage part instantanément, du moins pour le maquillage bio. Je ne pourrai pas vous faire un retour sur le maquillage non bio car il est banni de ma salle de bain 😉

Ensuite, avec un disque humide en coton, je rince simplement le visage. Rincer simplement n’est pas le bon terme, il est important de le faire, car en passant l’huile vous retirez certes le maquillage, mais aussi toutes les impuretés et la pollution accumulées toute la journée, donc il est important de la retirer (technique validée par notre esthéticienne au sein de l’institut).

Je sèche la peau et là j’applique ou non ma crème de nuit. Je trouve que cette huile apporte une sensation de confort de la peau que je n’avais pas encore connue, je n’avais pas de notion de ce qu’une peau hydratée était mais oui je peux le dire ma peau est hydratée. Vous pouvez penser aussi à descendre sur le cou et le décolleté 😉

Pulpe et poudre de coco

Des exfoliants pour se faire un gommage 100% coco : De la pulpe de coco pour un gommage corporel ou de la poudre de coco plutôt pour le visage

En soin corporel

Lorsque l’on a la peau qui tire, qui démange, on peut très bien utiliser de l’huile de coco comme soin hydratant. Dans ce cas, on applique l’huile directement sur la peau et on masse jusqu’à que l’huile pénètre bien l’épiderme.

Tant qu’à faire, si vous avez quelqu’un sous la main qui n’est pas réfractaire au fait de masser, vous pouvez très bien utiliser l’huile vierge de coco comme huile de massage. Elle a toutes les qualités requises pour une huile de massage et son parfum se suffit à lui-même. Si vous préférez un soin avec des huiles essentielles, je vous conseille de vous tourner vers une autre huile végétale comme de l’huile de sésame. Pour masser un corps entier, il vous faudra environ 20 ml d’huile de coco.

Enfin vous pouvez aussi vous fabriquer vous-même votre propre produit de gommage en 100% coco. J’en parle dans cet article sur des gommages naturels : vous prenez 20 ml d’huile de coco (pour tout le corps) avec une grosse pincée de pulpe de coco. Vous aurez ainsi le produit idéal pour vous faire une exfoliation corporelle à la mode tahitienne. Après le gommage, pensez à vous laver à sec avec un savon avant de vous rincer.

Pour la fabrication de savons

Maintenant que je suis savonnière, l’huile de coco est devenue un ingrédient incontournable de mes créations. L’huile de coco apporte un côté moussant au savon ainsi que de la dureté. Par contre il est à noter que le parfum de noix de coco disparaît dans le processus de saponification, donc ne choisira pas forcément la même huile pour savonner que pour l’appliquer en tant que soin.

Huile de coco sur balance

L’huile de coco est un ingrédient primordial pour mes recettes de savon.

Comment choisir son huile de noix de coco ?

On choisit son huile en fonction de ses besoins, pour la cuisine ou pour un soin visage, on ne va pas forcément prendre la même chose. Personnellement je ne l’ai encore jamais cuisinée, mais que ce soit pour les soins visage & corps ou pour la savonnerie, j’ai opté pour une huile de noix de coco vierge, 100% pure et certifiée bio. Voici pourquoi :

  • L’huile de noix de coco vierge est obtenue à partir de pulpe de coco fraîche pressée à froid. Il ne faut donc pas la confondre avec de l’huile de coprah où la pulpe est séchée et où l’huile est extraite à chaud puis raffinée. Contrairement à l’huile de coprah, l’huile vierge de coco est parfumée et subit donc moins de traitements chimiques. A noter que l’huile de coprah est utilisée comme base du monoï où ce sont les fleurs de Tiare qui donnent le parfum.
  • Pour savonner on opte parfois pour des huiles raffinées qui sont des huiles désodorisées et décolorées. Or en saponification le parfum de l’huile disparaît et l’huile de coco est blanche donc pas besoin de la dé-coloriser. Il n’y a donc aucun intérêt à prendre une huile raffinée même pour savonner
  • Pas besoin d’huile hydrogénée non plus dont l’intérêt principal est de mieux supporter les fortes températures
  • Une huile pure, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’additifs chimiques supplémentaires. Il n’y a qu’un seul élément dans la liste INCI et c’est de la coco.
  • Bio car même si a priori la culture des cocotiers ne présente pas les mêmes dérives que l’huile de palme et ne nécessite pas de pesticides, c’est quand même un gage de sureté

Après, comme pour n’importe quel produit, même sous la même appellation, toutes les huiles ne se valent pas. Ainsi je n’ai pas pris la même qualité d’huile pour mes savons que pour mes soins. Un des critères à l’utilisation pour moi était le parfum de coco qui varie d’une huile à l’autre. Pour mes savons, le parfum n’avait pas d’importance, mais pour une huile de soin, il me fallait le top niveau senteur.

Où acheter de l’huile vierge de noix de coco bio ?

Il n’est pas trop difficile d’en trouver puisqu’elle est disponible dans à peu près tous les magasins bio qui se respectent et dans de nombreuses boutiques en ligne. J’en vends sur ma boutique zenzishop.com, et vous pouvez y acheter l’huile vierge de coco bio que j’ai sélectionnée pour mes soins visage et corps. Je vous révèle un secret, son parfum de coco est juste sublime 😉

Actuellement sur mon site, elle est disponible en deux conditionnements : deux flacons de 50 et de 100 ml. Mais voilà, l’huile se solidifiant en hiver je vais changer le contenant pour un pot en alu, cela sera plus pratique à utiliser 😉

A quel prix ?

Une petite recherche sur internet sur une douzaine de produits montre un intervalle de prix conséquent, allant de 2.30 euros les 100ml à 15.50 euros. Personnellement, j’aurai pu faire le choix de m’aligner sur les prix les plus bas en proposant l’huile vierge de coco bio que j’utilise pour savonner. J’ai préféré faire le choix de la qualité, d’autant plus que je l’utilise au quotidien, d’où un prix de 9.80 € situé dans la moyenne haute.

Marque Prix
Zenzishop 100 ml 9.80 €
Centifolia 100 ml 7.90 €
LCA 100 ml 10.90 €
Codina 100 ml 15.50 €
Serge D’estel 100 ml 8.90 €
Extra virgin cocos 100 ml Entre 6.45 € et 8.60 €
Propos Nature 100 ml Entre 4.20 € et 4.95 €
Aroma Zone 100 ml 4.20 €
Bio Planete 200 ml 4.95 €
Bioflore 100 ml Entre 5.50 € et 5.90 €
Thiercelin 314 ml 9.90 €
Emile Noel 300 ml 8 €
Khadi 250 g 13.50 €

Pour aller plus loin :